« Back

Marquinhos’ dad was punched by robbers

Le Parisien report that PSG captain Marquinhos’ dad was hit multiple times by two robbers who burgled the home whilst Les Parisiens were facing Nantes in Ligue 1 last night.

The 52-year-old sustained punches to the face, thorax and ribs. At around 21:40 local time, Marquinhos’ father called the police, explaining that he had gone into the garden to feed the dogs before being surprised by two men who pushed him inside the house.

The criminals searched the house in the presence of the Brazilian international’s two daughters, aged 13 and 16. They locked these three people in a dressing room before fleeing. According to the first investigations, the thieves got hold of three luxury bags, jewellery, various luxury items and the sum of €2,000 in cash. Investigators from the Versailles judicial police are now carrying out a formal investigation.

In a story, shared on Instagram by the player, his wife, Carol Cabrino, confirms the burglary, which took place “while his family was present in the residence. No one has suffered and everyone is doing well. More fear than harm,” wanted to reassure the mother of the family.

 

 

 

 

 

Les malfaiteurs ont fouillé la maison en présence des deux filles de la victime, âgée de 13 et 16 ans. Ils ont finalement enfermé ces trois personnes dans un dressing avant de prendre la fuite. Selon les premiers éléments, les voleurs auraient fait main basse sur trois sacs de luxe, sur des bijoux, divers objets de luxe et sur la somme de 2 000 euros en argent liquide. Les enquêteurs de la police judiciaire de Versailles sont chargés de mener les investigations.

Dans une story, partagée sur Instagram par le joueur, sa femme, Carol Cabrino, confirme le cambriolage, qui s’est déroulé « pendant que sa famille était présente dans la résidence ». « Personne n’a souffert et tout le monde va bien. Plus de peur que de mal », a voulu rassurer la mère de famille.

Dans la même soirée, le joueur argentin Angel Di Maria a été lui aussi cambriolé pendant la rencontre PSG-Nantes, alors que sa famille était également présente à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Cette fois, les proches du joueur n’ont rien vu. Il s’agit, selon nos informations, de deux équipes de malfaiteurs distinctes. Depuis le début de l’année, c’est le troisième joueur cambriolé durant une rencontre du club. Les appartements de Mauro Icardi et Sergio Rico ont été cambriolés en janvier également à Neuilly-sur-Seine.

Latest news